[Interview] Chloe Body Art

[Interview] Chloe Body Art

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je m’essaye à l’interview. En effet, même si ce genre d’articles n’avait pas été proposé depuis longtemps sur le blog, j’avais très envie d’en préparer un. Et pour cette première, j’ai décidé de vous présenter une amie et une artiste maquilleuse de talent ! Un tonnerre d’applaudissements numérique pour Chloé de Chloe Body Art !

Kaisuke : Avant tout, bonjour Chloé !

Peux-tu te présenter et nous parler de ton activité, de tes études ?

Chloé : Bonjour à tous ! Je m’appelle Chloé Fombonne, j’ai 21 ans et j’habite dans la région de l’Ain. Je suis maquilleuse professionnelle, spécialisée dans le domaine de l’artistique. J’ai fait une formation dans le domaine du maquillage il y a 2 ans maintenant, où j’ai terminé major de promotion. J’ai pu y apprendre les bases du maquillage sous toutes ses différentes formes : beauté, effets spéciaux, théâtre…

Qu’est-ce qui te plaît dans le monde du maquillage et du bodypainting ?

Chloé : Ce qui me plaît le plus dans le monde du maquillage, autant le maquillage dit de beauté que le maquillage artistique, c’est le pouvoir de création qui s’en dégage. Le bodypainting est un moyen pour moi d’assouvir ce besoin de création et de liberté artistique. La flexibilité de ce métier représente également un facteur important à mes yeux, le fait de pouvoir travailler dans des lieux vraiment variés autour de thèmes tout aussi diversifiés.

Certain(e)s créateurs/créatrices t’ont-ils inspirés dans ta vocation ?

Chloé : Je n’ai pas le souvenir d’avoir été influencée dans cette voie. Durant ma scolarité, je n’étais pas forcément à l’aise derrière un bureau. C’est seulement lors de ma terminale littéraire que j’ai vraiment songé à faire une école de maquillage. Mais depuis toute petite, j’étais très attirée par le monde de l’art et la création ! J’ai commencé à faire mes premiers maquillages sur moi vers mes 13/14 ans, et ce n’était vraiment pas fameux.

Kaisuke : J’imagine, mais il faut bien commencer quelque part ! ^^
D’expérience personnelle, la majorité des projets réalisés à l’adolescence sont généralement sources de honte avec du recul… xD

Comment choisis-tu tes créations ? Travailles-tu uniquement sur des personnages, des univers que tu connais et apprécies ou t’imposes-tu parfois des défis, des contraintes ?

Chloé : Je choisis vraiment mes créations en fonction de mon envie et de mon humeur du moment. J’adore vraiment faire des bodypaintings de personnages issus des comics et ainsi que du monde du jeux vidéo. Mes maquillages reflètent beaucoup les thèmes que j’aime de manière générale. Parfois, il m’arrive de m’asseoir devant mon miroir et de commencer un maquillage, sans même savoir à quoi il va ressembler ! Alors des fois, le résultat se révèle étonnamment satisfaisant pour moi, et d’autres où c’est un vrai fiasco ! Ces derniers mois, j’ai beaucoup essayé de sortir de ma zone de confort afin de mieux maîtriser des techniques que je connais moins.

Quels personnages souhaites-tu réaliser à l’avenir ?

Chloé : Je me suis faite une liste d’idée de plusieurs pages, reposant sur une multitude de thèmes ! Rien que dans le monde du comics, le choix est encore très vaste ! Néanmoins, je suis en ce moment dans l’optique de créer mes propres personnages issus de mon imagination, avec la possibilité de créer tous les accessoires qui vont avec.

Kaisuke : Ça promet pour l’avenir ! Au moins, tu ne risques pas de frôler la panne d’inspiration avec tant d’idées ! :p

Tu as récemment décidé de reproduire tes toutes premières créations, avec ton niveau actuel. Quelles sont les raisons qui ont motivées ce choix ?

Chloé : Il s’agit d’un choix assez simple. J’étais tout simplement curieuse de pouvoir constater ma progression, mon évolution. Et puisque mes tous premiers maquillages font partie de mes thèmes préférés, c’est avec joie que je les reproduis aujourd’hui !

En haut, les premières versions de Batman et du Joker réalisées en avril et juin 2017. En dessous, la nouvelle version de février 2019.

En moyenne, combien de temps accordes-tu à chaque étape d’une création, du choix du personnage à la douche finale ?

Chloé : Cela dépend vraiment de ce que je fais. Pour un bodypainting, la réalisation du maquillage dure environ 9 ou 10 heures. Si j’ai besoin de confectionner des accessoires, cela peut me prendre jusqu’à 10 heures supplémentaires pour les projets les plus complexes. Et enfin pour la douche, je dirais un bonne vingtaine de minutes !

Kaisuke : Il faut donc s’armer de patience et avoir du temps devant soi avant de débuter un tel travail ! Cependant, nous sommes loin des dizaines d’heures de douche signalées dans certaines de tes stories Instagram vraisemblablement ! :p

Tu es très active sur Instagram et sur Facebook. Quelle importance accordes-tu aux réseaux sociaux ? Quelles sont leurs utilités dans le cadre de ton activité ?

Chloé : Les réseaux sont pour moi un moyen de transmettre toutes mes créations et de recevoir des avis sur celles-ci. Ils me permettent également de présenter mes maquillages pour du travail, et les personnes intéressées par mes publications peuvent également me contacter au sujet de projets professionnels.

Tu as lancé ta chaîne YouTube récemment. Que souhaites-tu développer sur celle-ci (concepts, émissions) ? Que t’apporte-t-elle en plus de tes autres réseaux sociaux ?

Chloé : Je découvre la vidéo pour l’instant, je me contente donc pour l’instant de réaliser des speed paintings de certains de mes maquillages. Par la suite, je compte bien faire évoluer la chaîne et y proposer d’autres formes de contenus, toujours dans le domaine du maquillages. La chaîne YouTube était une idée qui me trottait dans la tête depuis un moment. Elle me permet notamment de présenter mon travail d’une autre manière. Très souvent, les gens ne se rendent pas forcément compte du travail en amont nécessaire à une simple photo, la vidéo permet donc de les plonger dans l’envers du décor !

Tu as déjà eu l’occasion de présenter ton travail à des conventions. Qu’apportent de plus ces événements par rapport à tes publications sur Internet ? As-tu l’intention de refaire des salons ? Si oui, en as-tu déjà de prévus ?

Chloé : Pour commencer, je dirais qu’exposer mon travail en convention représente l’une des choses que j’aime le plus dans ce métier. J’apprécie vraiment l’ambiance en général de ces événements et la bienveillance des personnes sur les salons qui s’intéressent à mes créations. Je profite ainsi d’un contact humain, privilégié avec les visiteurs ; je peux ainsi voir leur réaction en direct ! Je compte bien refaire des salons une fois que j’aurais terminé tous mes futurs projets.

Idéalement, sur quels genres de projets aimerais-tu travailler ?

Chloé : Dans l’idéal, j’aimerais vraiment pouvoir faire plusieurs conventions dans toute la France ! Je serais même ravie de réaliser de simples animations de maquillage. En ce qui concerne mes envies et mes objectifs dans un futur proche, je compte vraiment approfondir l’apprentissage du monde de la vidéo pour proposer du contenu de meilleure qualité sur ma chaîne. Je suis aussi déterminée à en apprendre davantage sur les effets spéciaux et à travailler sur la conception d’accessoires plus poussés.

Kaisuke : Et bien merci pour cet échange passionnant Chloé ! ^^

Cette interview touche à sa fin. J’espère que vous l’aurez apprécié ! Pour suivre le travail de Chloé, rendez-vous sur sa page Facebook, son compte Instagram et sa chaîne Youtube !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.