Judge Dredd : Extermination Review

Judge Dredd : Extermination Review

Hello les p'tits amis ! Aujourd'hui nous entamons la critique de Judge Dredd : Extermination ! Il s'agit de la suite et du dernier volet de la trilogie composée par (même s'ils peuvent chacun être lu individuellement)  Judge Dredd : Infestation et Judge Dredd : Confrontation ! Il me tardait vraiment de réaliser cette chronique/review, car il se trouve que j'avais vraiment aimé les 2 premiers crossovers, nous allons donc voir ensemble ce que j'en ai pensé !

Titre : Judge Dredd - Aliens : Infestation

Scénariste : John Wagner & Andy Wiggle

Dessins : Henry Flint

Editeur : Wetta

Adaptation : Fred Wetta

Date de Sortie : 9 Mars 2017

Prix : 24,95 €

Présentation et Synopsis :

Judge Dredd : Extermination est donc le bébé de John Layman au scénario et de Christopher Mooneyham aux dessins ! Le premier étant notamment connu pour Tony Chu détective cannibale (Chew en VO), pour son compère Christopher Mooneyham il a bossé sur Five Ghosts (que je ne connais pas malheureusement !), même si son taf sur Extermination est plutôt sympathique, nous y reviendrons après !

Synopsis :

À ma droite : venu de Yautja prime. Hish-Qu-Ten ! Predator ! Appelez-les comme vous voudrez, ils s'en cognent, les chasseurs les plus meurtriers de l'univers ne s'intéressent pas à la sémantique.

À ma gauche : Arrivé de Mega-City One... Judge Dredd ! Ce héros de la grande ville est votre juge, juré et bourreau. Il ne laissera aucun visiteur interstellaire violer les lois terriennes et s'en sortir impuni, jamais !

Au centre, d'origine inconnue, le xénomorphe ! Cet endoparasite extraterrestre anthropoïde n'a qu'une envie, qu'un but : Se servir de votre corps comme d'un incubateur. Romantique, non ? Mais ne vous laissez pas avoir par leur nature amoureuse.... Ces bêtes savent mordre !

À présent, place au combat !

Mon avis :

En poursuivant l'archevêque Emoji, Judge Dredd et quelques juges, se retrouvent dans la jungle, où sont aussi le Doc Reinstöt et ses créations, ainsi qu'un groupe de Predators venant secourir l'un des leurs. Les choses vont se compliquer pour Dredd enfermé par Reinstöt, mais il va recevoir une aide "inattendue" ! Le récit est vraiment prenant, et cette histoire contient de nombreux rebondissements, de nouveaux xenomorphes bien bad-ass ! 

Les dessins de Christopher Mooneyham sont vraiment sympatoches, donnent une vraie vie et crédibilité au récit de John Layman ! Les xenomorphes hybrides de Christopher Mooneyham sont d'ailleurs vraiment stylés, tellement qu'on aurait aimé en voir plus et plus longtemps (En particulier l'hybride Xenomorphe-Predator) ! J'ai également été conquis par un personnage totalement secondaire de l'histoire qui m'a beaucoup fait rire, il s'agit de l'archevêque Emoji, un robot qui s'exprime en langage SMS et qui est le dirigeant d'un culte apocalyptique ! Le vrai plus humoristique de cette histoire !

Ce dernier tome de la trilogie de crossover est une vraie boucherie ! Et chez Wade-gaming.fr on aime vraiment ça ! Ça saigne et déchiquette de tous les côtés ! Ce tome est d'ailleurs totalement accessible aux personnes n'ayant pas lu les deux tomes dont nous avions parlé précédemment sur le blog (https://wadesworld.fr/judge-dredd-infestation-confrontation-review) ! 

Judge Dredd : Extermination est à réserver notamment aux lecteurs des deux premiers crossovers (et qui les ont appréciés), mais également aux amateurs de giclées de sang et de bourrinage en règle !

Je remercie également très fortement Fred Wetta de nous avoir permis de rédiger cet avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.