[Review] Gannibal tomes 5 & 6

Hello mes petits cannibales ! J’espère que vous allez bien et que vous êtes en forme ! Ici ça va plutôt pas mal car nous allons continuer de réaliser les reviews de Gannibal ! Un titre vraiment accrocheur et que j’apprécie tout particulièrement pour son ambiance sombre et pesante ! La dernière double review des tomes 3 & 4 nous laissant avec de nombreux mystères et une fin particulièrement angoissante pour Daigo ainsi que pour le lecteur tant l’auteur arrive à nous faire entrer dans ce monde et dans ce village isolé. J’émettais d’ailleurs quelques inquiétudes par rapport à Masaaki Ninomiya, en effet, selon la durée du manga, parviendrait-il à maintenir une telle qualité sur le titre ? C’est ce que nous allons voir dans ces tomes 5 et 6 de Gannibal publiés chez Meian éditions ! Let’s Go !

La menace principale de Gannibal ?

La fête approche et la police s’en mêle.

Agawa trouve de plus en plus d’alliés tandis que la fête approche, et qui dit fête, dit sacrifice d’enfant…. Daigo Agawa découvre également qu’il n’est pas vraiment le seul à enquêter et à avoir des soupçons sur le village de Kuge. En effet, un groupe de policiers enquête également depuis plusieurs années sur le village et les étrangetés qui s’y produisent, que ce soit les disparitions d’enfants ou la mort de Kanô, l’ancien policier affecté au village. D’anciens alliés comme le docteur Nakamura (non son prénom n’est pas Aya….) et le jeune homme au visage ravagé reviennent se greffer à l’enquête en donnant de nouvelles informations capitales pour la suite des évènements. Des révélations qui vont pousser Agawa à retourner au village seul pour empêcher le sacrifice d’un nouvel enfant. Malheureusement il arrivera trop tard, ceux-ci auront disparu.

De nombreuses révélations se font durant ces deux tomes, l’importance de certains personnages est expliquée et certains personnages se révèlent avoir des comportements étonnants vis à vis de leurs positions. L’enquête prend une ampleur vraiment importante qui dorénavant va bien au delà des frontières du village de Kuge. En effet, certaines personnes en dehors du village semblent avoir des intérêts particuliers avec ce village.

La tension et l’angoisse toujours au max !

L’angoisse ne fait qu’augmenter dans ce manga que Masaaki Ninomiya gère d’une main de maître ! En effet, la tension ne redescend jamais, l’auteur parvient à nous maintenir en haleine depuis maintenant 6 tomes sans aucun creux dans l’ambiance et la narration du titre. La famille Gotô recèle de nombreux secrets que l’auteur distille petit à petit dans son histoire et qui nous permettent d’évoluer à la même vitesse qu’Agawa dans son enquête, le rythme narratif est très bon, chaque tome se dévore très rapidement et nous laisse sans arrêt sur l’envie de lire la suite. J’étais inquiet dans mes reviews précédentes sur le fait que l’histoire puisse tourner en rond ou que l’intensité de l’enquête s’amenuise avec le temps et bien pas du tout. Gannibal est vraiment devenu un titre que j’affectionne tout particulièrement.

Les dessins de Masaaki Ninomiya participent énormément à l’ambiance globale du titre, proposant un style plutôt gore, sale. Certains des personnages sont dessinés de manière très inquiétante, certains disposant d’un sourire carnassier ou d’un sourire de folie furieuse. Je vous laisse y jeter un œil sur ces illustrations ci-dessous.

Des sourires effrayants….

Gannibal un manga qui se dévore !

Scénaristiquement parlant, Gannibal est vraiment un manga exceptionnel, un thriller horrifique incroyable, vous pouvez y aller les yeux fermés. Masaaki Ninomiya nous propose une aventure maitrisée de A à Z, l’auteur sait où il veut nous amener et quels indices il veut distiller durant les chapitres, au point que rien ne parait téléphoné ou illogique, mes inquiétudes sont pour le moment dissipées et c’est toujours avec grand plaisir que j’ouvre un manga de cette série ! Les Dessins sont également très bons et participent énormément à cette ambiance malsaine et d’horreur, je trouve d’ailleurs que l’auteur s’améliore au fur et à mesure des tomes ! Vivement la suite afin que nous puissions dévorer les nouveaux tomes et nous retrouver sur wadesworld.fr tous ensemble !

N’hésitez pas à venir discuter de cette licence avec nous en commentaire, que ce soit ici même ou sur les réseaux sociaux ! Et je vous dit à la prochaine mes petits cannibales d’amour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.