[Review] Les Aventures de Bertrand Keufterian

[Review] Les Aventures de Bertrand Keufterian

Depuis le temps que je devais lire ce titre, me voici lancée. J’ai découvert ce titre lors d’un festival, le premier « Made in Comics » qui se déroulait dans le Pas-de-Calais où j’ai d’ailleurs pu rencontrer le scénariste de ce comics, Carlos Rodrigo.

Ce comic book est une création bien française, plus particulièrement de la Lorraine. C’est pourquoi je vais vous en parler aujourd’hui. Une suite a d’ailleurs vu le jour sous le nom de Zone 57 mais je vous en parlerais plus tard.

Des extraterrestres ont envahi la terre mais les humains ont trouvé le moyen de les confiner dans des villes afin de pouvoir les exterminer. Des chausseurs d’Aliens voient le jour, on les appelle les « traqueurs ». Cette chasse au E.T voit un tel engouement aux yeux des gens qu’on décide d’en faire des émissions de télé-réalité avec des traqueurs en guise de star. Et c’est ainsi que Bertrand Keufterian débarque lui aussi pour devenir célèbre.

On se retrouve avec un héros maladroit malgré lui et une jeune femme assez rebelle, un duo qui fonctionne plutôt bien. Le personnage de Bertrand est assez lourdaud par moment, mais c’est ce qui fait son charme.

Implanter des aliens dans le monde actuel et, de plus, en les faisant malgré tout participer à des émissions de télé-réalité, nous montre à quel point l’humanité peut être sans jugeote et cruelle.

Pour le dessin, on y ressent la patte du dessin franco belge, mais avec une touche américaine pour les visages. Une mention spéciale au Alien avec un nouveau style entre le xénomorphe et l’alien gris qu’on connaît. Bon là, en l’occurrence, violet.

En conclusion si vous voulez lire une BD sympathique mélangeant du franco belge avec une pointe américaine, ce comics est fait pour vous encore plus si les aliens c’est votre truc.

La Caverne de Batsi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.