[Review] Stand Still Stay Silent

Stand Still Stay Silent, sous ce nom difficilement prononçable pour le commun des mortels francophones à l’anglais approximatif signifiant “Restez Immobile, Restez silencieux” en français, se cache à l’origine un webcomic créé par Minna Sundberg disponible ici en anglais. Sachez qu’il est mis à jour très régulièrement, parfois jusqu’à 4 fois par semaine !

Puisque le froid semble bien installé et paraît annoncé un rude hiver, quoi de mieux qu’une lecture originale, prônant le voyage et l’amitié pour réchauffer nos cœurs ? Non, pas un chocolat chaud, non. Nous avons plutôt SSSS ! Oui, avec les initiales c’est bien plus simple. :p Comme dit précédemment, c’est un webcomic, se déroulant au sein d’un monde apocalyptique dans lequel une maladie, la Rouille, a forcée certains pays à fermer leurs frontières, comme c’est le cas du Danemark. En plus de ce postulat post-apocalyptique, l’histoire contient aussi, entre autres, de nombreux éléments issus de la mythologie Nordique, du fantastique, de l’humour et une bonne dose d’amitié ! Le récit commence véritablement lorsqu’une équipe d’explorateurs est recrutée pour une mission de reconnaissance officielle. 302 pages d’histoires originellement disponibles sur Internet vous attendent dans une belle version papier signée Akileos, contenant de nombreux bonus super intéressants, tels que des croquis, des storyboards, de nombreux artworks, ainsi qu’un petit hors-série réalisé exclusivement pour les possesseurs des livres. Cet ouvrage complet s’affiche au prix très honnête de 29€.

Synopsis :

90 ans se sont écoulés depuis l’époque de la grande maladie. Le vieux monde à été oublié et laissé à la merci des trolls, des bêtes et des géants. Une petite équipe d’explorateurs scandinaves est recrutée pour se lancer dans la première mission de reconnaissance officielle.

Cette présentation quelque peu techniques de SSSS désormais terminée, nous allons maintenant aborder ce récit plus en détails !

Une épopée d’amitié et de camaraderie, mêlant mythologie nordique, fantastique et frissons.

Mon avis :

Avant toute chose, je me permets de vous préciser que j’attendais énormément ce Stand Still Stay Silent, car j’étais très fortement intrigué et intéressé par cette histoire et notamment par son style graphique ! Ma hype était légitime car ce récit a été pour moi une véritable claque, autant visuellement qu’au niveau de l’univers créé par Minna Sundberg. L’histoire est complétée par de nombreux ajouts pratiques comme des cartes du lieu où se trouvent les personnages, mais aussi quelques pages décrivant les différents peuples présents et leurs spécificités. Les différences entre les Mages Islandais et Finnois existant dans ce monde si singulier sont également explicitées. Tous ces éléments facilitent la compréhension des subtilités de la diégèse de Stand Still Stay Silent et permettent une immersion fluide au cœur de ce récit. Nous sommes en face d’un véritable voyage, que dis-je, d’une épopée avec l’amitié comme moteur. Cette aventure prend place dans un univers où créatures fantastiques comme des trolls ou des géants côtoient la mythologie Nordique, de manière cohérente. Ce mélange se montre particulièrement bien dessiné, présenté et amené. Le tout constitue l’originalité de cette histoire.

Le scénario prend vraiment son temps pour se développer, parfois même un peu trop, ce qui débouche sur quelques longueurs. Heureusement, l’univers du titre et l’ambiance qui s’en dégage est vraiment plaisante à parcourir, majoritairement grâce au style graphique de Sundberg. Nous découvrons la vie de ce monde avant la Grande Maladie, puis les conséquences de celles-ci. J’admire vraiment l’autrice pour l’univers qu’elle a créé ! En plus d’être ultra développé, il fourmille d’idées brillantes et originales. Il s’agit vraiment d’un énorme coup de cœur pour moi ! Stand Stay Still Silent constitue une vraie bonne découverte pour moi. Je considère ce récit comme une véritable œuvre rafraîchissante, différente de mes lectures habituelles. J’ai été conquis par le côté fantastique de l’œuvre, par la magie et par les monstres inventés par l’autrice ! Les personnages, bien que très différents, se montrent vraiment attachants et drôles. Certains véhiculent quelques stéréotypes, mais pas au point d’en devenir risible ni gênant à la lecture. L’équipe étant composée d’explorateurs, de guerriers et de mages, nous retrouvons toutes sortes de caractères, allant du courageux au couard, du téméraire fonçant tête baissée au stratège, tout le monde y trouvera forcément son chouchou à qui il s’identifiera ! Le fait qu’ils parlent différentes langues provoque parfois quelques situations bien drôles dues à l’incompréhension générale. Il est très intéressant de voir ce groupe d’individus se rapprocher et devenir une vraie équipe au fur et à mesure de leur quête, tout en étant des personnes venant de pays et de cultures très différentes. Stand Still Stay Silent constitue une évidente ode au voyage, à l’amitié et ce, même dans l’adversité, au-delà des difficultés rencontrées.

De nombreux éléments de ce récit m’ont séduits, en plus du style de Minna Sundberg que j’ai trouvé vraiment splendide et unique. Je pense que les couleurs employées y sont d’ailleurs pour beaucoup. Tantôt dans des tons orangés puis dans des teintes plus bleutées, les pages possèdent toujours une teinte colorée prédominante, ce qui apporte un cachet particulier et très agréable visuellement à ce SSSS. Le style des personnages est plutôt cartoonesque et enfantin, ce qui contraste avec l’univers dans lequel ils évoluent. Néanmoins, ce décalage ajoute une touche d’innocence et de mignonnerie au récit, d’autant plus que le style retranscrit parfaitement les émotions des personnages ! Quoi qu’il en soit, le résultat aboutit à un coup de cœur aussi bien visuel que scénaristique ! Il est aussi très intéressant de pouvoir découvrir son processus de création pour SSSS en fin de volume dans les bonus proposés par l’édition d’Akileos. Nous découvrons donc les coulisses du travail préparatoire de Sundberg, probablement similaire au processus créatif des artistes en général, mais qui n’en reste pas moins dénué d’intérêt : une phase préliminaire constituée de croquis et de mini-storyboards, suivie d’une phase d’encrage, puis de la palette de couleurs et des couleurs finales, s’achevant par le lettrage. Tout un programme donc !

En conclusion, je peux proclamer que Stand Still Stay Silent se révèle être très clairement d’un de mes coups de cœur de l’année ! Je suis d’ailleurs très heureux que Akileos continue de nous faire confiance et m’ait envoyé un exemplaire pour me permettre de réaliser cette review ! Je les remercie donc pour cette confiance infaillible, mais aussi de publier de telles pépites en France ! Je dois l’avouer, je suis d’ores et déjà impatient de découvrir la suite de Stand Still Stay Silent tant la lecture de ce premier tome m’a subjugué ! Il s’agit d’ailleurs d’une lecture que je recommande chaudement à tous, ados comme adultes.

N’hésitez pas à nous dire ce que vous avez pensé si vous avez eu la chance de le lire également. Et sur ce, je vous laisse ! A bientôt les loulous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.