[Wade-Actu #60] Robert Pattinson en costume de Batman, un nouveau titre Marvels : Les news de la semaine !

[Wade-Actu #60] Robert Pattinson en costume de Batman, un nouveau titre Marvels : Les news de la semaine !

Bonjour à tous et bienvenue dans le soixantième numéro de Wade-Actu ! Après quelques mois d’absence, le condensé hebdomadaire de l’actualité comics du blog revient pour notre plus grand plaisir ! Nous espérons que la reprise du format vous plaira également.

Comme avant notre pause, il se peut que le volume d’informations varie d’une semaine sur l’autre mais cela fait partie du jeu dirons-nous. Quoi qu’il en soit, commençons sans plus tarder avec le bref aperçu de la nouvelle incarnation du Chevalier Noir au cinéma !

– Robert Pattinson endosse le costume de Batman pour une brève vidéo : Depuis son annonce en tant que nouvel interprète de Bruce Wayne, l’acteur massivement moqué pour son rôle dans la saga Twilight, également apparu dans Cosmopolis, High Life ou plus récemment dans The Lighthouse, n’avait pas encore porté le célèbre costume de Batman. Même sur les photos de tournage ayant fuité du prochain film de Matt Reeves, point de tenue de chauve-souris à l’horizon.

Jouant volontiers la carte du teasing minimaliste, le cinéaste à l’origine de Cloverfield et des deux derniers films Planète des Singes a partagé un camera test dévoilant très partiellement sa star masquée. Ce cadeau représente sa manière à lui d’adresser de l’amour aux fans de comics je suppose puisqu’il l’a posté le 14 février.

Cette petite minute de vidéo suffit à confirmer que Reeves compte bien s’éloigner des précédentes itérations de Batman à l’écran. Le costume porté ici par Robert Pattinson semble assez rudimentaire même s’il conserve un aspect technologique, représenté par le logo sobre sur le torse, déjà présent dans les films de Christopher Nolan. Le col relevé du costume peut dérouter puisqu’il n’a jamais été confectionné de la sorte dans une adaptation cinématographique ou télévisuelle. Dans une moindre mesure, il me fait penser à la cape de Batman dans le récit Gotham by Gaslight. Une pluralité de références semble avoir été piochée pour mettre au point ce nouveau costume radicalement différent du précédent interprète du défenseur de Gotham à l’écran.

La sobriété générale des quelques éléments révélés rappelle l’artisanat émanant du costume du Daredevil campé par Charlie Cox dans la série Netflix éponyme. Il faut dire que la lumière rouge ombrageuse et l’air sévère de l’acteur n’aident pas à se détacher de cette comparaison.

Le nouveau thème musical, vraisemblablement composé par Michael Giacchino, se caractérise par une mélodie menaçante, rendant d’ores et déjà le Batman de Pattinson virtuellement imposant malgré sa carrure moins prononcée que celle de Ben Affleck.

En toute honnêteté, la vidéo ne dévoile absolument rien du contenu du long-métrage. Il faudra attendre que la promotion de The Batman s’intensifie pour obtenir davantage d’images voire une bande-annonce pour pouvoir juger plus précisément la prestation de Robert Pattinson avant la sortie du film prévue pour le 25 juin 2021 !

– Kurt Busiek lance l’ambitieuse série The Marvels : Si le titre légendaire Marvels se focalisait sur le regard ordinaire du photographe Phil Sheldon sur les super-héros de la Maison des Idées, la nouvelle série The Marvels se place du côté des êtres extraordinaires eux-même ! Dans l’entrevue avec Marvel pour annoncer la sortie du titre en mai, le scénariste Kurt Busiek a dévoilé toute l’ambition qu’il plaçait dans le projet. Le teasing typique de l’éditeur présente même The Marvels comme «la plus ambitieuse série ayant touché l’univers Marvel.»

Les mauvaises langues souligneraient que les multiples événements lancés depuis l’arrivée de C.B. Cebulski au poste de rédacteur en chef de la firme profitent d’une promotion exagérée de ce genre. Néanmoins, les superlatifs paraissent cette fois légitimes si l’on en croit les dires de l’auteur de Kirby Genesis et d’Arrowsmith !

En effet, Kurt Busiek compte employer tout l’univers Marvel dans sa série, aussi bien les personnages que l’histoire du monde elle-même, au sein de multiples intrigues qui pourront être amenées ou non à se croiser.

Même si les aventures spectaculaires intéressent le scénariste des Avengers de 1998 et d’Astro City, Busiek compte bien explorer l’humanité de ses héros. Il précise aussi qu’un spectre de personnages extrêmement large sera utilisé dans son nouveau titre. Rien que sur la couverture du premier numéro, des personnages aussi emblématiques que Captain America, Spider-Man ou la Torche Humaine côtoient Aero, l’une des plus récentes héroïnes de l’écurie, ainsi que deux des trois nouveaux héros créés pour l’occasion.

Couverture de The Marvels #1 par Alex Ross.

L’auteur a déjà annoncé que d’autres personnages viendraient à être inventés, aussi bien dans la branche urbaine de Marvel que dans ses recoins cosmiques.

Pour son premier arc, le scénariste voit déjà les choses en grand puisqu’il compte montrer pêle-mêle, en une trentaine de pages, la situation dans le Sud-Est de l’Asie après la Seconde Guerre mondiale, Flash Thompson à l’armée, Reed Richards avant le fameux décollage qui fera de lui et de sa famille les Quatre Fantastiques, Thor et Iron Man affronter des monstres dans les années 70, le Punisher ainsi que le retour du «personnage créé par Peter David le moins attendu au monde.» Tout un programme vertigineux pour ce nouveau titre qui débutera un «nouveau chapitre de l’univers 616» en mai prochain !

Toutes ces aventures variées ne seront pas illustrées par le comparse légendaire de Kurt Busiek, Alex Ross, qui dessinera quand même les couvertures des issues, mais par Yildiray Cinar (Weapon X, The Fury of Firestorm : The Nuclear Men, Superior Iron Man).

Page de The Marvels #1 par Yildiray Cinar.
Page de The Marvels #1 par Yildiray Cinar.

S’il est impossible de ne pas souffrir de la comparaison avec l’incroyable artiste ayant assuré la partie graphique de la trilogie Earth X ou de Kingdom Come, Yildiray Cinar semble suffisamment polyvalent pour croquer les héros Marvel aussi bien dans leur quotidien que lors de batailles épiques. L’aspiration de concevoir The Marvels comme un ouvrage massif englobant l’entièreté de l’univers de la Maison des Idées force le respect et la curiosité. Reste à voir si l’équipe créative parviendra à mener son dessein à bien et à proposer concrètement des aventures palpitantes !

– Dark Nights : Death Metal, la suite de Dark Nights : Metal, se dévoile : Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort, toujours plus Metal ! Voilà vraisemblablement la devise de DC expliquant le lancement musclé de Dark Nights : Death Metal, la suite de Dark Nights : Metal, le crossover qui s’est déroulé au sein du Dark Multiverse entre 2017 et 2018. Cette œuvre épique et déchaînée émanait de l’esprit disjoncté de Scott Snyder et de Greg Capullo, le duo à l’origine du run de Batman à l’époque du New 52 et de Batman : Last Knight on Earth. L’encreur Jonathan Glapion et le coloriste FCO Plascencia, déjà présent sur Metal, intègreront à nouveau l’équipe créative de ce futur événement !

Aboutissement des péripéties de la série Justice League chapeautée par Snyder et de la mini-série Year of the Villain : Hell Arisen de James Tynion IV, Death Metal narrera la vie des héros les plus connus de la firme après la conquête de la Terre par le Batman Qui Rit et ses lieutenants démoniaques.

Un allié mystérieux viendra à la rencontre de Wonder Woman et risque de lui redonner espoir de vaincre Perpetua et de se défaire du Dark Multiverse grâce à des informations vitales. Parviendra-t-elle à réunir la Justice League, sachant que certains membres font partie de la résistance pour reprendre le contrôle du monde comme Batman et que Superman souffre d’une malédiction le condamnant à alimenter éternellement le Soleil terrien ? Réponse dans la mini-série en 6 numéros débutant le 13 mai 2020 !

Scott Snyder reste fidèle à lui-même avec Death Metal, continuant sur sa lancée entamée avec Metal avec toujours plus d’action et de moments grand-guignolesques. Les fans de l’auteur y trouveront leur compte et seront aux anges, ses détracteurs continueront d’être épidermiquement horripilés par ce nouveau récit. Je suis convaincu que le titre divisera autant rien qu’à la vue du synopsis et surtout des premiers visuels du titre.

Tronçonneuse, bodybuilding, moto et faux ; Snyder et Capullo semblent bien décidés à prolonger au maximum leur délire, quitte à partir dans le n’importe quoi total. La Trinité prend également la pose sur les couvertures du premier numéro de Dark Nights : Death Metal !

La radicalité des récits du duo Snyder/Capullo rend forcément leur lecture et surtout leur réception très différentes d’une personne à une autre. Soit le lecteur se laissera emporter par l’avalanche d’action du titre et en profitera sans limites, soit il se sentira complètement dépassé et y restera complètement étanche.

– Un nouveau comics adapté de la série animée Batman verra le jour : Les fans du Chevalier Noir et de DC en général n’ont jamais cessé d’adorer Batman : The Animated Series depuis sa sortie en 1992. Paul Dini, le scénariste du show et du comics Mad Love marquant la création de Harley Quinn, replongera dans l’univers de Batman TAS à l’occasion d’une mini-série en six numéros intitulée Batman : The Adventures Continue.

Couverture de Batman : The Adventures Continue #1 par Dave Johnson.

L’auteur des deux premiers jeux Batman Arkham retrouvera Alan Burnett, un autre des scénaristes et producteurs de la série animée Batman ainsi que d’un bon paquet d’autres films et séries animées tirées de l’univers DC dont Batman : Mask of the Phantasm ou Green Lantern : Emerald Knights.

Le titre se place dans la continuité directe du dessin animé puisqu’il débute juste avant les événements traumatisants décrits dans le flashback de Batman Beyond: Le Retour du Joker.

La raison d’existence principale de Batman : The Adventures Continue s’avère pécuniaire puisque le titre vise premièrement à permettre l’intégration de nouveaux personnages à la ligne de figurines Batman : The Animated Series. Complétée par Ty Templeton pour la partie graphique, l’équipe créative ajoutera des personnages connus des fans comme Jason Todd ou Deathstroke à l’univers de la célèbre série animée et accessoirement à la gamme de jouets. Cette initiative peut amuser quand on sait que Phantasm, l’antagoniste emblématique du film d’animation éponyme, va bientôt être inséré dans la continuité de DC Comics grâce à la maxi-série Batman/Catwoman de Tom King. Rien ne se perd, tout se transforme !

Variant cover de Batman : The Adventures Continue #1 par Dan Mora.

Ty Templeton, qui a déjà officié sur le comics Batman Adventures, ne trahira pas le style graphique si reconnaissable de Bruce Timm qui a participé au succès de la série. A vrai dire, sa capacité à se rapprocher si bien de cette pâte singulière mérite même d’être saluée !

Pour son premier numéro, Batman : The Adventures Continue opposera Bruce Wayne à un robot géant entré par effraction dans les locaux de Wayne Enterprises puis face à Lex Luthor. Ce retour de l’ennemi juré de Superman à Gotham marquera le prolongement officieux du crossover entre l’Homme d’Acier et Batman de 1996. En effet, dans des épisodes de la série animée Superman, l’Ange de Métropolis, compilés dans un film intitulé World’s Finest, les deux héros s’associaient suite au rapprochement de leurs pires ennemis. Paul Dini compte bien reprendre cette histoire pour explorer la relation entre les deux milliardaires.

En plus des histoires, un fil rouge sera déployé dès cette première issue autour d’un mystérieux personnage observant la Bat-Family dans l’ombre, à la fois amusé par la situation tout en vouant une véritable haine à ces héros. Sans le moindre indice sur son identité, Batman et ses alliés devront également résoudre ce mystère. C’est donc un très beau programme qui attend les aficionados de la série animée de leur enfance ! La mini-série en six chapitres débutera sa publication en ligne à partir du mois d’avril. Pour les lecteurs réfractaires à ce format et qui ne profiteront pas de cette avant-première, il leur faudra attendre le 6 mai 2020 pour se plonger dans cette nouvelle aventure.

Nous en avons terminé avec les grosses actualités de la semaine ! Passons sans plus attendre au reste des informations.

– Jeff Lemire et Andrea Sorrentino continuent d’explorer l’univers du Dark Knight avec Batman : Smile Killer : Greg Capullo et Scott Snyder ne sont pas les seuls artistes à multiplier les collaborations et à donner suite à leurs projets !

Alors que la publication du récit estampillé Black Label Joker : Killer Smile, centré du Clown Prince du crime bat son plein, Jeff Lemire et Andrea Sorrentino achèveront leur appropriation personnelle du Dark Knight avec un dernier one-shot ! Intitulé Batman : The Smile Killer, l’épilogue de 32 pages sortant en mai, se focalisera sur l’amour du jeune Bruce Wayne pour l’émission télévisuelle The Mr. Smiles Show. Comme l’indique l’aperçu exclusif fourni par le site Syfy, «le jeune Bruce regardait et écoutait Mr Smiles ne parler que pour lui à travers les ondes.» Ce bref postulat suffit à faire frémir de terreur et à comprendre que l’ambiance malsaine déjà mise en place par l’auteur de Black Hammer avec l’aide de l’illustrateur de Gideon Falls persistera dans cet ultime numéro !

Couverture de Batman : The Smile Killer #1 par Andrea Sorrentino.

Les deux artistes impliqués dans le projet n’ont pas tardé à annoncer la sortie du titre eux-même sur leurs réseaux sociaux !

Là aussi, l’équipe créative étend son interprétation de la mythologie Batman, faisant très possiblement le bonheur de leurs fans au passage ! Ma curiosité reste intacte et j’ai hâte de découvrir ce récit dans sa globalité.

– Gugu Mbatha-Raw rejoint le casting de la série Loki : L’actrice britannique interpréterait le personnage principal féminin de la série Disney+ dédiée au demi-frère de Thor selon Deadline. Bien évidemment, aucun détail n’a pu être apporté sur la teneur de son éventuelle apparition dans la série, la firme Marvel Studios restant fidèle à elle-même en conservant au maximum la surprise autour de ses projets à venir. Après ses rôles dans The Cloverfield Paradox ou dans la récente série Apple TV+ The Morning Show où elle occupe le rôle principal, Gugu Mbatha-Raw collaborera à nouveau avec Disney après ses apparitions dans Un Rouage dans le temps et dans le remake live de La Belle et la Bête.

La menue information apportée ici ne m’affecte que très peu puisque Loki s’avère être la série agglomérée au MCU que j’attends le moins. Il faudra attendre que la promotion s’accélère pour que la hype puisse éventuellement naître en moi avant sa diffusion sur la plateforme de streaming de Disney en 2021.

– Vestron éditera les comics Transformers en France : Après G.I. Joe, Vestron récupère une autre licence de Hasbro pour son catalogue ! La maison d’édition française a saisi l’aubaine de reprendre la publication des comics Transformers symbolisée par le reboot opéré par l’éditeur américain IDW. Et vu les plans de Vestron pour la licence, force est de constater que l’éditeur compte bien mettre les petits plats dans les grands pour marquer le retour des Transformers en France !

Trois collections estampillées Transformers rejoindront progressivement les étagères des librairies physiques et en ligne. Elles se distingueront les unes des autres par un code couleur à retrouver au dos des albums. La série principale éponyme commencera sa publication à partir de juin 2020 avec une quatrième de couverture rouge.

Une deuxième série, au dos bleu et intimement liée à la première, paraîtra à partir de 2021. Les titres Transformers Galaxies étayent certains événements antérieurs à la série principale et complètent également des moments de celle-ci. Ces histoires peuvent aussi se focaliser sur des péripéties de personnages secondaires ou sur aventures en solitaire de personnages emblématiques comme Bumblebee ou Optimus Prime.

Une dernière collection représentée par des albums au dos gris accueillera des titres dits de séries dérivées. Les crossovers insolites avec d’autres licences et les one-shots issus de continuités alternatives ou passées intègreront cette ligne. Elle débutera à l’automne 2020 avec deux premières rencontres étonnantes avec Transformers vs. Terminator et Revolution, le crossover paru en 2016 chez IDW réunissant les personnages de Transformers avec ROM, Action Man. Les héros des licences G.I. Joe et de M.A.S.K., une autre licence impliquant des véhicules transformables, étaient également de la partie. Vestron précise que M.A.S.K. profitera ensuite d’un album à part entière.

Sur Facebook, l’éditeur a cité quelques uns des récits qu’ils aimeraient publier dans cette collection. Ces titres devraient ravir les fans les plus aguerris de la licence, notamment la saga Wreckers publiée en 2018.

Mes connaissances limitées en terme d’Autobots et de Decepticons s’arrêtent aux trois premiers films réalisés par Michael Bay et à des bribes du dessin animé. Le soin dont semble faire preuve Vestron pour cette nouvelle licence de leur catalogue me rappelle la passion qui a animé le retour des Tortues Ninja chez HiComics. Pour les mêmes raisons, j’ai donc envie de laisser sa chance aux comics Transformers à partir de juin !

– Un nouveau titre Sandman verra le jour : Malgré la fermeture du label Vertigo, DC ne compte pas abandonner la licence-phare de Neil Gaiman pour autant ! Après le titre The Dreaming qui s’achèvera au mois d’avril avec son vingtième numéro, la mini-série en 12 issues The Dreaming : Waking Hours en sera la suite et explorera la création des cauchemars par Dream, incarnés par le personnage de Ruin. Les ennuis commencent lorsque Lindy, une jeune mère, rêvera de lui et le libèrera dans le monde réel par la même occasion ! Comme les cinq derniers chapitres de The Dreaming, sa suite The Dreaming : Waking Hours sera publiée dans le DC Black Label.

Couverture de The Dreaming : Waking Hours #1 par Bill Sienkiewicz.

L’autrice G. Willow Wilson (Ms Marvel, Wonder Woman, The Bird King) scénarisera ce nouveau titre du Sandman Universe illustré par Nick Robles, un artiste autodidacte ayant notamment travaillé sur Alien Bounty Hunter, Euthanauts et sur Doctor Mirage. Le premier des douze chapitres de The Dreaming : Waking Hours sortira le 6 mai 2020 chez les américains.

C’est dans un état songeur que je termine ce soixantième Wade-Actu ! J’espère que ce retour vous aura plu et que vous resterez fidèles au rendez-vous même s’il arrive parfois avec un petit retard… Pour reprendre notre activité sur le blog, nous vous avons profité deux tests de RPG : Destiny Connect : Tick-Tock Travelers et Atelier Ryza : Ever Darkness & the Secret Hideout. N’hésitez pas à découvrir ces jeux et l’avis de mon collègue Wade sur ceux-ci ! Et sur ce, je vous donne rendez-vous très vite pour de nouveaux articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.