[Wade-Actu #61] Ben Affleck se confie sur les raisons de son départ de Batman, un crossover entre Locke & Key et Sandman : Les news de la semaine !

[Wade-Actu #61] Ben Affleck se confie sur son départ de Batman, un crossover entre Locke & Key et Sandman : Les news de la semaine !

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue dans ce nouveau numéro de Wade-Actu dans lequel nous reviendrons sur l’essentiel de l’actualité comics de la semaine du 17 février. Et pour débuter, éloignons-nous un peu des comic books stricto sensu pour se focaliser sur la vie mouvementée de l’ancien interprète de Batman.

– Ben Affleck se confie sur les raisons de son départ de Batman : La nouvelle de son départ m’avait bouleversé tant j’appréciais l’incarnation de Bruce Wayne proposée par Ben Affleck. Le manque d’expressivité que pouvait lui reprocher ses détracteurs avait été magnifié par David Fincher grâce au rôle principal accordé à l’acteur dans Gone Girl peu de temps après son annonce en tant que Batman pour l’univers cinématographique partagé Worlds of DC. Au-delà de ses qualités d’acteur qu’il est bon de ne pas limiter à son apparition dans le film Daredevil, la vie personnelle de Ben Affleck n’a cessé de le tourmenter. Dans une récente interview intimiste accordée au New York Times, l’acteur-réalisateur s’est confié sur son alcoolisme ainsi que sur sa longue et douloureuse séparation avec son ex-femme Jennifer Garner. Avec sincérité, Ben Affleck s’est exprimé sur son divorce qu’il considère comme «le plus grand regret de sa vie», sur ses rechutes et sur son mal-être. Plutôt que de s’apitoyer sur son sort, l’acteur préfère rester positif avec l’espoir de se relever personnellement et professionnellement.

Inévitablement, l’épisode The Batman a été évoqué lors de l’entrevue. Le tournage chaotique de Justice League avait apparemment malmené son intérêt pour les aventures sur grand écran du Dark Knight. Mais là aussi, l’ami de Kevin Smith et de Matt Damon s’est livré à ce sujet : «J’ai montré le script de The Batman à des gens. Ils ont dit “Je pense que le scénario est bon. Je pense aussi que tu vas te noyer dans l’alcool si tu dois revivre ce que tu viens juste de vivre.”» A la lumière de cette déclaration, le même Sad Affleck perd son côté amusant pour prendre une tournure bien plus pathétique et touchante. Les fans de comics insatisfaits par sa prestation n’ont visiblement pas aidé le comédien à se sentir mieux dans sa peau et dans son rôle.

Les problèmes précédemment cités associés à la promotion effrénée et aux moqueries des spectateurs ont eu raison de la volonté de l’acteur à incarner Batman et même à réaliser le film dédié au personnage. Depuis, Matt Reeves a repris les rennes de la réalisation de The Batman tandis que Robert Pattinson a été désigné comme le nouvel acteur à qui incombe la lourde tâche de jouer le riche orphelin de Gotham.

De son côté, Ben Affleck a plusieurs projets de long-métrages à venir. Le plus important semble être The Way Back dont la sortie est prévue aux Etats-Unis le 6 mars prochain. Ce film marque la deuxième collaboration entre Ben Affleck et le réalisateur Gavin O’Connor avec Mr Wolff. Il y incarnera un joueur de baseball déchu, au mariage et à la carrière brisées par son alcoolisme, reconverti en coach d’une équipe de baseball lycéenne. A travers ce projet, il est aisé de comprendre que l’acteur souhaite exorciser son propre vécu tout en le mettant au service de son personnage, afin de lui apporter une véritable contenance.

Ben Affleck partage aussi l’affiche avec Anne Hathaway de The Last Thing He Wanted, ou Sa dernière volonté en français, le film Netflix réalisé par Dee Rees sorti le 21 février dernier. Il a également achevé le tournage de Deep Water, le nouveau film d’Adrian Lyne après 18 ans de pause depuis la réalisation en 2002 d’Infidèle. Accompagné d’Ana de Armas, par ailleurs superbe dans A Couteaux tirés, Ben Affleck apparaîtra une nouvelle fois dans les salles de cinéma américaines en novembre 2020.

Le réalisateur et scénariste de Gone Baby Gone, The Town et Live By Night compte bien mettre ses multiples talents à profit. Aux côtés de Matt Damon, avec qui il écrit à nouveau pour la première fois depuis Will Hunting, et de Nicole Holofcener, la scénariste des Faussaires de Manhattan, Ben Affleck a participé à l’écriture du scénario de The Last Duel, le prochain film de Ridley Scott dont le tournage en France a débuté ce mois-ci. Les deux acteurs tiendront aussi les rôles principaux de ce dernier avec Adam Driver et Jodie Comer, une des actrices principales de Killing Eve.

Enfin, Ben Affleck est également déterminé à poursuivre sa propre carrière de réalisateur. Son projet de remake de Témoin à charge, film réalisé par Billy Wilder en 1957, semble avoir été abandonné au profit d’une nouvelle adaptation littéraire. Il se chargera de réaliser un long-métrage tiré de l’ouvrage King Leopold’s Ghost d’Adam Hochschild racontant l’exploitation du Congo par le souverain Léopold II de Belgique et les horribles crimes qui y furent perpétrés.

Même si Ben Affleck regrette certains de ses choix de vie, il témoigne d’une véritable volonté de se repentir et d’aller de l’avant dans sa vie aussi bien que dans sa carrière au cinéma, ce qui laisse espérer aux yeux de ses adorateurs que l’artiste a encore de beaux jours devant lui !

Je vous concède que cette news n’était pas directement liée aux comics mais je tenais à vous faire part de la conversation tenue entre le journal et l’acteur afin d’exprimer toute mon affection pour ce dernier. J’espère que vous ne me tiendrez pas rigueur de cette digression relative. Revenons désormais plus directement dans le monde des comics avec la prochaine nouvelle qui concerne le rapprochement étonnant de deux licences encensées !

– Un crossover entre Locke & Key et Sandman aura lieu en octobre : Les rencontres insolites entre des titres éloignés constituent un exercice relativement commun dans les comics. Les exemples jaillissent de toute part : Les Tortues Ninja luttent assez logiquement aux côtés des Ghostbusters dans Teenage Mutant Ninja Turtles/Ghostbusters ; Transformers/My Little Pony : Friendship in Disguise marque la rencontre improbable entre les deux licences ; Iron Man et les mascottes de la marque M&M’s unissent leurs forces contre M.O.D.O.K au sein du titre Iron Man & The M&M’S® in : Armored…And Irresistible !

Heureusement, les crossovers peuvent aussi résulter d’une réflexion logique et cohérente avec les univers rapprochés. C’est le cas de Locke & Key : Hell & Gone réunissant la série de comics de Joe Hill et Gabriel Rodriguez à l’univers de Sandman !

Même si aucun détail n’a été divulgué sur le contenu du crossover entre la licence d’IDW et celle de DC Comics, les créateurs de Locke & Key ont profité de l’annonce officielle pour la relayer et pour s’exprimer très brièvement à son sujet.

Joe Hill, déjà à la tête de sa propre ligne de comics au sein de DC, a saisi l’opportunité créée par l’enthousiasme face à cette annonce pour préciser que l’équipe créative, composée de Rodriguez et de lui-même ainsi que de Chris Ryall, le président d’IDW, et du coloriste Jay Fotos, travaillait déjà sur Hell & Gone depuis quelques années.

Le succès retentissant de Locke & Key en comics est tel que le moindre projet autour de la licence provoque irrémédiablement une attente dans le cœur des nombreux fans conquis. La rencontre de la demeure Keyhouse et du monde des rêves imaginé par Neil Gaiman constitue possiblement la base d’une histoire mémorable pour les aficionados des univers concernés et même plus largement en terme de crossovers récents !

Locke & Key : Hell & Gone – A Sandman Universe Crossover Event débutera en octobre 2020 pour les lecteurs américains.

– Dan DiDio licencié de son poste de co-éditeur chez DC Comics : Voilà une autre grande nouvelle qui a bousculé la sphère de DC. En effet, le célèbre co-éditeur de la firme Dan DiDio a été renvoyé de la compagnie vendredi. Il avait supervisé de nombreux bouleversements au sein de la Distinguée Concurrence comme les événements Infinite Crisis et 52, les titres Before Watchmen et Doomsday Clock explorant davantage l’univers du titre culte d’Alan Moore ainsi que les deux derniers relaunchs de la continuité, New 52 et DC Rebirth.

Bon nombre de fans de DC Comics ont célébré son “départ”. Ce soulagement représente la conséquence d’une négligence globale de la part de DiDio ainsi que de plusieurs choix éditoriaux irritables pour les fans comme la résurrection inutilisée du label Vertigo suivie de sur sa fermeture quelques temps après, le lancement raté de nouveaux personnages avec New Age of Heroes ou le destin déplorable accordé à certains héros à l’instar de Dick Grayson ou Wally West.

Si j’ai placé le terme de départ entre guillemets, c’est parce que le déferlement de messages de soutien de la part d’artistes de la maison d’édition témoignent de la brutalité et de la surprise de cette annonce. Il est à noter que Jeff Lemire, l’auteur prolifique ayant notamment créé Sweet Tooth sous le label Vertigo, a depuis supprimé son tweet de soutien.

Même Joe Quesada, le légendaire artiste de la Maison des Idées, a lui aussi exprimé son soutien à Dan DiDio en dépit de leur supposée rivalité due à son implication au sein de la maison d’édition concurrente.

Et pour cause, Bleeding Cool a confirmé que DiDio avait été destitué de son poste par Warner Bros. Gerry Conway a souligné, à juste titre selon moi, le manque de tact et de reconnaissance de la firme envers l’éditeur.

Pour l’instant, DC Comics ne s’est pas encore exprimé officiellement à ce sujet ni sur les conséquences de cette lourde décision. Rien n’indique si Jim Lee occupera désormais seul le poste d’éditeur ou si quelqu’un succèdera à Dan DiDio. Si je déplore la méthode humiliante et honteuse de Warner Bros pour se débarrasser de son employé, j’espère que ce changement augurera de bonnes choses pour les comics DC à l’avenir.

– Komics Initiative annonce de nouveaux titres à paraître dans son catalogue : La maison d’édition française tenue par Mickaël Géreaume continue de développer de nombreux projets. La campagne de financement du titre Setsujoku s’est récemment achevée avec plus de 20000€, surpassant largement la demande initiale de 3500€, tandis que le crowdfunding de Sky Masters de Jack Kirby et Wallace Wood s’avère déjà auréolé de succès.

Fort de ses récents succès, Komics Initiative a annoncé en grande pompe cinq nouveaux projets à financer au cours de l’année 2020 ! Le premier d’entre eux concerne Warren Ellis, l’auteur de Transmetropolitan, de Nextwave et Moon Knight chez Marvel, de Planetary ou encore du comics James Bond. Après avoir publié les recueils Apparat et Bad World + Do Anything, c’est le titre Scars scénarisé par Ellis et illustré par Jacen Burrows (Providence, Crossed) qui sera prochainement édité par Komics Initiative.

ANNONCE 1/5 – SCARS (par Warren Ellis & Jacen Burrows)https://fr.ulule.com/scars-polar/Pour 2020, nous vous avons…

Gepostet von Komics Initiative am Montag, 17. Februar 2020

La deuxième annonce concerne Fox-Boy, le super-héros breton de Laurent Lefeuvre. L’avenir du personnage a été revivifié par le financement du tome Troisième souffle sortant le 28 février 2020. Ce dernier sert à la fois de suite aux deux premiers tomes, sortis à l’époque chez Delcourt, et de porte d’entrée dans l’univers du personnage. Ces anciens tomes racontant les origines de Fox-Boy seront publiés après Troisième souffle et se placeront désormais comme les tomes 2 et 3 de la série.

ANNONCE 2/5 – FOX-BOY tomes 2 et 3 (par Laurent Lefeuvre)https://fr.ulule.com/fox-boy-tome-2-et-tome-3/Le 28 février…

Gepostet von Komics Initiative am Dienstag, 18. Februar 2020

Si le principe peut paraître déroutant, l’auteur lui-même a expliqué de manière ULTRA pédagogique, pour reprendre ses mots, la situation.

explications-foxboy1

Les anciens tomes publiés par Delcourt, désormais réhabilités sous l’appellation du cycle des origines, seront réédités dans une version augmentée, aussi bien au niveau du format que du contenu. Ces prochains tomes profiteront de pages supplémentaires ainsi que d’une nouvelle recolorisation et d’un remaniement textuel. La campagne de financement pour concrétiser ces nouveaux tomes sera lancée à la mi-avril 2020 !

La troisième annonce partage des similarités avec la première puisqu’elle concerne également un auteur prestigieux du monde des comics, si ce n’est l’un des plus éminents du médium, à savoir Alan Moore.

ANNONCE 3/5 – VISIONS d'ALAN MOORELundi, nous vous en disions un peu plus sur notre prochain titre de Warren Ellis,…

Gepostet von Komics Initiative am Mittwoch, 19. Februar 2020

Le recueil Visions visera, de la même manière qu’Apparat pour Warren Ellis, à réunir des œuvres inédites du créateur de Watchmen et de V Pour Vendetta dans un même ouvrage n’existant nulle part ailleurs dans le monde. La simple existence du projet donne envie d’en savoir davantage sur son contenu !

L’avant-dernière annonce de l’éditeur s’éloigne des publications habituellement accueillies au sein du catalogue de l’éditeur. En effet, c’est un manga qui paraîtra prochainement chez Komics Initiative. Comme pour Fox-Boy, il s’agit d’une œuvre déjà existante parue auparavant chez Ankama cette fois que la maison d’édition a choisi de reprendre et de valoriser. L’auteur Alan Heller, qui avait participé à l’ouvrage collectif Kirby & Me pour la maison d’édition, aura la chance de remanier et d’approfondir sa création avec l’aide de son nouvel éditeur.

ANNONCE 4/5 – LOST SAHARA REDUXPour la première fois dans l'histoire de Komics Initiative, nous allons vous proposer…

Gepostet von Komics Initiative am Donnerstag, 20. Februar 2020

Lost Sahara Redux propose une refonte globale par rapport à l’édition précédente avec une centaine de pages en plus et un plus grand format, semblable à celui des tomes de Tali. La série comportera trois tomes, possiblement proposés dans une unique campagne de financement à venir.

Le cinquième et dernier projet annoncé par Komics Initiative nous ramène directement dans notre sujet principal, les comics ! Ainsi, la série d’annonces a été clôturée par un communiqué concernant Les Contes du Givre de Josselin Billard.

ANNONCE 5/5 – LES CONTES DU GIVRE #2Si vous vous êtes laissés embarqués dans les histoires racontées par la Baba, que…

Gepostet von Komics Initiative am Freitag, 21. Februar 2020

Un deuxième tome, sous-titré Ode Materia, verra le jour si le crowdfunding vraisemblablement prévu pour la fin du mois de juin le permet. Néanmoins, le succès de la précédente campagne autour du titre, ayant rapporté quasiment 18000€ pour 3000€ demandés, prouve l’enthousiasme des lecteurs pour les récits narrés par Baba Mola !

L’éditeur indépendant a encore de beaux jours devant lui au vu de ses projets à venir !

Cette série d’annonces clôt la première partie de ce soixante-et-unième épisode de Wade-Actu ! Il nous reste encore quelques informations à traiter sans plus tarder !

– Une série Doc Savage à venir : L’Homme de Bronze connaîtra une nouvelle adaptation audiovisuelle. Après un film dans les années 70, Doc Savage vivra de nouvelles aventures sur le petit écran. Cette série à venir constitue le fruit de la collaboration entre Sony Pictures Television, le studio Original Film et la société Condé Nast Entertainment possédant le catalogue de l’ancien éditeur Street & Smith, dont font notamment partie Doc Savage et The Shadow.

Originellement, Sony et la compagnie fondée par Neil H. Moritz, le producteur de la saga Fast & Furious et du récent film Sonic, devait développer un long-métrage Doc Savage. Shane Black, le scénariste de Last Action Hero et de L’Arme fatale, avait été recruté en 2013 pour écrire le script du film tandis que Dwayne Johnson avait signé en 2016 pour camper le rôle principal. L’acteur a révélé en 2018 que des problèmes d’ordre financiers avait provoqué l’avortement du projet.

Finalement, c’est une série autour du personnage qui verra bientôt le jour. Le format permettra selon le fondateur d’Original Film d’explorer plus longuement les personnages et les aventures de la licence Doc Savage.

Si le nom de Moritz peut faire peur quant on connaît ses principaux faits d’armes, il vaut mieux relativiser. En effet, Original Film a participé à la production des séries adaptées de comics Preacher, Happy! et The Boys, toutes plébiscitées par les fans des œuvres originales. Il faudra donc attendre que la série télévisuelle se concrétise davantage pour se rendre compte de son ambiance et du niveau d’intérêt qu’elle mérite.

– Mark Waid devient le nouvel éditeur de Humanoids : L’artiste au CV monstrueux, aussi bien dans l’écriture que dans l’édition, connaît une nouvelle promotion dans sa carrière. Il a, en effet, été hissé par Fabrice Giger, le fondateur de la branche américaine Humanoids de la maison d’édition française Les Humanoïdes Associés, au rang d’éditeur. Mark Waid se chargera de superviser les décisions créatives, éditoriales et commerciales de la compagnie tout en s’occupant de la promotion des titres et de leur sortie chez le plus de librairies et de revendeurs possible. Fabrice Giger occupe désormais le poste de PDG au sein de Humanoids.

L’auteur de Kingdom Come, de Flash et de Captain America a auparavant officié en tant qu’éditeur en chef de BOOM! Studios et en tant qu’éditeur chez DC Comics. Ses multiples capacités lui permettront de mettre à bien sa volonté de respecter et de transmettre l’héritage des titres européens de Moebius, d’Alejandro Jodorowsky ou de Milo Manara originairement exportés aux USA par Humanoids tout en proposant des publications novatrices au sein des collections Life Drawn, BIG, orientée vers le jeune public, et H1, l’univers super-héroïque partagé de l’éditeur.

En plus de sa promotion, Mark Waid scénarisera une toute nouvelle série Incal illustrée par le français Stéphane Roux (Harley Quinn and Power Girl, Zatanna), se passant dans l’univers de la BD originale L’Incal de Jodorowsky et Moebius. Elle débutera dans We Are Humanoids Featuring the Incal, la publication de l’éditeur pour le Free Comic Book Day 2020.

Ce nouveau titre verra le jour dans le cadre du quarantième anniversaire du titre légendaire L’Incal, en plus d’une ressortie de cette dernière et de l’ouvrage rétrospectif The Seven Lives of Alejandro Jodorowsky de Vincent Bernière et Nicolas Tellop revenant sur la carrière de l’auteur, romancier et réalisateur.

Humanoids compte aussi republier le titre Barbarella de Jean-Claude Forest avec une nouvelle traduction de Kelly Sue DeConnick ainsi qu’une compilation d’histoires publiées dans le magazine Métal Hurlant, Metal Hurlant: Selected Works.

Toutefois, puisqu’elle ne se contente pas de rééditer d’anciennes BD européens, la maison d’édition publiera deux nouveaux romans graphiques, Nicnevin and the Bloody Queen et MPLS Sound.

– Des photos du costume de Batman pour le film de Matt Reeves fuitent : Après un aperçu officiel mais obscur, des photos prises à la volée sur le tournage d’une poursuite en moto dans les rues de Glasgow permettent de voir plus en détails le costume endossé par Robert Pattinson et par les cascadeurs qui peuvent le remplacer dans The Batman. C’est l’un d’eux qui effectue d’ailleurs le tournage de la scène, pris en chasse par ce qui pourrait être une doublure cascade de Zoë Kravitz, la nouvelle interprète de Catwoman.

Mon ressenti vis-à-vis du camera test de la semaine dernière ne change pas spécialement avec ces nouvelles images. Malgré l’aspect renforcé de la Batsuit, possiblement puisé dans le costume imaginé par Scott Snyder dans son arc narratif dédié au Dark Knight Year Zero, le costume conserve une part d’artisanat qui semble souligner que le film de Matt Reeves montrera, au moins en partie, les débuts du Caped Crusader. L’inspiration de Gotham by Gaslight pour le col se voit confirmée.

Néanmoins, cette tenue pourrait n’être qu’une version réservée aux cascadeurs afin de faciliter leurs mouvements. Il faudra ainsi attendre de nouvelles images officielles avec Robert Pattinson dans le costume pour réellement juger de sa qualité.

– Freddy Miyares rejoint le casting du pilote de la série DMZ : En plus de travailler sur le film New Gods, Ava DuVernay est actuellement impliquée dans un autre projet lié à DC Comics. Elle réalisera le pilote de la série DMZ, adaptée du comics éponyme de Brian Wood et Ricardo Burchielli publié à l’époque sous le label Vertigo. Il raconte la guerre civile entre les Etats Unis et les Etats Libres dans un futur proche. Au cœur de ce conflit se trouve une zone démilitarisée, une DMZ donc, située à Manhattan. La ville de New York, complètement ravagée, s’avère alors livrée à elle-même. La série destinée à être diffusée sur la plateforme de streaming HBO Max compte déjà trois acteurs récurrents à son casting. N’ayant pas eu l’occasion d’en parler, je vais revenir rapidement sur ceux-ci !

Rosario Dawson, apparue dans de nombreuses adaptations de comic books telles que les deux films Sin City ou les séries Marvel/Netflix Daredevil, Iron Fist, Luke Cage et The Defenders, campera le rôle principal de DMZ. L’actrice incarnera Alma Ortego, une infirmière sauvant les blessés abandonnés tout en cherchant désespérément son fils disparu. En luttant contre toutes les entités hostiles de la zone, elle deviendra une source insoupçonnée d’espoir pour les quelques 400 000 personnes vivant encore sur l’île de Manhattan. Ce personnage inédit aux allures de Zee Hernandez crée d’ores et déjà une distance entre le matériau original et son adaptation en série. Le photo-journaliste Matthew “Matty” Roth, le protagoniste du comics, laisse sa place à cette nouvelle héroïne.

L’acteur Benjamin Bratt jouera quant à lui l’antagoniste principal de DMZ, Parco Delgado. Le personnage est décrit comme le leader d’un des plus puissants gangs de la zone démilitarisée de laquelle il compte bien obtenir la mainmise.

Lui aussi connaît l’univers des comics puisqu’il a joué dans Doctor Strange et dans le moins glorieux Catwoman du français Pitof. Il est surtout connu pour ses rôles dans la série New York, police judiciaire ou dans Demolition Man.

Enfin, l’annonce la plus récente concerne l’acteur Freddy Miyares. Après avoir déjà collaboré avec Ava DuVernay pour la série Netflix Dans leur regard, ou When They See Us dans sa version originale, l’acteur incarnera Skel, un pistolero impitoyable amateur de graffitis à la solde de Parco Delgado.

Ava DuVernay se chargera de la réalisation tout en occupant le rôle de productrice exécutrice de la série aux côtés du scénariste Roberto Pattino, aussi désigné comme le showrunner de DMZ.

N’ayant pas lu le titre de Brian Wood, je n’arrive pas à pleinement me prononcer sur cette annonce. L’adaptation semble déjà s’accorder des libertés prononcées vis-à-vis de l’œuvre originale, possiblement pour le meilleur comme pour le pire. Toutefois, le postulat de départ reste assez accrocheur pour que la série fonctionne et trouve son public à sa sortie !

C’est sur cette nouvelle série tirée de comics que se termine ce nouvel épisode de Wade-Actu ! J’espère qu’il vous aura plu comme toujours. Peut-être l’aurez vous remarqué mais j’ai fait le choix de me limiter à huit informations par numéro, afin de ne pas trop m’éparpiller tout en les traitant de manière exhaustive, poussée. Quoi qu’il en soit, vous pouvez retrouver notre bilan de l’exposition Jack Kirby : La Galaxie de super-héros qui s’est déroulée il y a quelques mois à Cherbourg et que nous avons seulement publié cette semaine… Un petit retour dans le passé de temps en temps ne fait pas de mal !

Et pour vous, lecteurs les plus fidèles m’ayant lu jusqu’au bout, je vous dévoile un bon plan dont je reparlerais probablement dans le Wade-Actu de la semaine prochaine. Sachez que l’éditeur Image Comics a récemment mis gratuitement à disposition le premier chapitre de nombreuses de leurs séries. Si vous souhaitez lire en ligne ces issues, il vous suffit de cliquer ici ! Sur ce, je vous dis à très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.